Oui, il est encore de temps de gouter aux bières de Noël. Et la Franche-Comté, où les brasseurs se sont multipliés ces dernières années, compte quelques-uns de ces breuvages spécialement conçus pour l’hiver…

Memess de Noël Epenoy brassin de Noël de Rouget de l'Isle bière chargeoise de Noël

Les bières de Noël sont devenues ces dernières décennies des incontournables des brasseries à travers la France? Mais quand ces breuvages sont conçus à Epenoy, La Ferte, Bletterans ou encore Chargey-les Gray, au cœur de la Franche-Comté, on an encore plus envie d’y gouter. Car le terroir comtois a toujours eu une histoire bien particulière avec les festivités de Noël.

La Memess de Noël

Bière « ale » brune, non filtrée, non pasteurisée et de fermentation haute, la bière de Noël de la Brasserie d’Epenoy (Doubs) est constituée à partir d’orge, de trois houblons différents et d’épices (orange, anis, gingembre). A découvrir en canettes de 33cl ou en fût.

http://www.brasseriedepenoy.sitew.fr / facebook

La Franche Impérial Stout

Dans l’esprit de la brasserie La Franche à La Ferte (Jura), la Franche Impérial Stout est produite selon les goûts et les envies du moment. Une brune ronde et longue en bouche, autour de 8-9°, très adaptée au vieillissement en cave.

www.lafranche.net / facebook

La Bière de Noël Rouget de l’Isle

Du côté de Bletterans (Jura), et de la brasserie Rouget de l’Isle, on a opté pour Noël pour une bière ambrée à 6°, aux arômes de pain d’épices. Des épices traditionnelles, un assemblage de malts blonds et caramélisés, une bière douce et assez sucrée.

www.la-rouget.fr / facebook

La Chargeoise de Noël

Ambrée également, et brassée à la Belge, la bière de Noël de la Rente Rouge, à Chargey-les-Gray (Haute-Saône) affiche un taux d’alcool de 6,8°. Ronde, légèrement maltée, on y retrouve les épices traditionnelles du pain du même nom. Ces concepteurs la recommande pour une dégustation de Comté… de Noël !

www.larenterouge-brasserie.fr / facebook

à consommer avec modération