découvrir la Source Bleue du Cusancin

Non loin de Baume-les-Dames, au fond de la vallée du Cusancin, se trouve un hameau qui fut parmi les derniers en France à être raccordés à l’eau potable. Et pour cause, Val de Cusance compte plusieurs sources, dont une qui vaut particulièrement le détour : la Source Bleue.

Après une promenade dans la très bucolique et charmante vallée du Cusancin, nous arrivons finalement à destination, un petit hameau qui compte, néanmoins, un restaurant. Il faut dire que, pour perdu qu’est le hameau, il attire tout de même quelques visiteurs.

source bleue cusancin

Nombreux sont ceux qui sont venus profiter du beau temps et des deux attractions principales du village : les sources, dont l’une est verte et l’autre bleue.

La source bleue et la source verte

Au fond de la reculée du Cusancin, donc, se trouve Val de Cusance. On s’y arrête. Sur la droite, une petite promenade à pied nous amènera jusqu’à la source dite verte qui, malheureusement, ne coule pas beaucoup. On la dit pourtant plus sauvage et vivace que sa sœur.

cuse val de cusance nuances de bleu cusance chapelle saint-ermenfroy-de-cusance

Sur la gauche, c’est la source bleue, et son camaïeu assez incroyable. Elle a une forme d’anse, tandis que sa voisine est nommée la Cuse. D’où le nom de Cusance et de Cusancin.

L’Anse du Cusancin : 50 nuances de bleu

C’est de loin, selon nous, la plus jolie, et la plus impressionnante. Malgré les quelques touristes en bas, dans le village, on y est au calme pour admirer l’infinité de variations de bleu. La source est belle, le coin poétique : un panneau invite les visiteurs au respect de la quiétude des lieux.

Au dessus de la Source Bleue s’élève une étrange chapelle qui domine la reculée du Cusancin. Elle est dédiée à Saint Ermenfroy de Cusance. Mais c’est là une toute autre histoire.

Vincent Bousrez

Médiateur culturel et ethnologue de formation, Vincent Bousrez écrit pour le web. Passionné par l'histoire de la Franche-Comté et par la gastronomie comtoise, il s'intéresse pour Franchement Comtois à plusieurs aspects de la culture de notre région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.