Non loin de Héricourt et de Montbéliard, au pied des Vosges, est une localité qui tient son prestige passé de l’exploitation du sel. Mais les marais de Saulnot accueillent aussi le spectre d’une chèvre terrifiante.

marais saulnot

La légende de la chèvre

Il était une fois un château, situé sur une colline entre Saulnot et Villers : le château de Vouillet. La demeure était celle d’un seigneur cruel et cupide, qui vivait de larcins et de rapines, et qui se débarrassait des corps de ses nombreuses victimes dans la grotte de la Baume. Un jour, les jeunes gens et jeunes filles du village se mirent à disparaître mystérieusement.

On dénonça bien vite le chevalier de Vouillet auprès de la comtesse Henriette de Montbéliard, qui l’enferma dans la Tour Bossue de son propre château. Au bout de trois jours, le sire de Vouillet mourut. Mais dans les marais du domaine, on se mit à entendre les bêlements plaintifs d’une chèvre. Accompagné d’une flamme qui la suivait, le spectre animal épouvantait les habitants.

Si vous la suiviez, elle s’enfuyait sans demander son reste. Si, par contre, il vous prenait l’envie de fuir, elle vous poursuivait et vous tuait. On raconta alors que le chevalier, avant d’égorger les jeunes filles du village, se moquait de leurs pleurs et, en les assassinant, leur disait : « bêle, petite chèvre, bêle ! ».

Les marais de Saulnot

Le marais de Saulnot est un espace bien connu des naturalistes. Classé Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), on y recense une biodiversité importante, profitant d’un biotope tout particulier : 152 espèces végétales, 99 espèces d’oiseaux qui s’y reproduisent, 92 espèces d’oiseaux qui l’utilisent comme halte migratoire ou lieu d’hivernage, 5 espèces de reptiles, 7 espèces d’amphibiens, 16 espèces de mammifères, 4 espèces de poissons, 27 espèces de libellules et demoiselles et 20 espèces de grillons, sauterelles et criquets. Mais pas de trace de chèvre…


La postérité de la chèvre

L’album culte Emile Jacotey, du groupe Ange a popularisé auprès du public rock la légende de la chèvre de Saulnot, village de naissance du « petit vieux de tous les temps ». La chanson « Bêle, bêle, petite chèvre » ouvre l’album.

Emile Jacotey

Emile Jacotey Résurrection, Ange.
Emile Jacotey Résurrection LIVE, Ange, 2 CD 1 DVD.

Crédit photos : A.BourgeoisP