1

Marnay, la petite Venise de l’Ognon

Première étape de notre périple à la découverte des « Cités Comtoises de Caractère », Marnay, petite cité de Haute-Saône, au bord de la rivière Ognon, prend, au fur et à mesure de la promenade, des airs de petite Venise.

Nous sommes à moins d’une demi-heure de route de Besançon ou encore de Gray, à peine plus de Dole ou de Vesoul. Marnay, petite cité comtoise de caractère dévoile déjà ses charmes discrets et sans prétention. A quelques encablures, se trouvent Gy, Bucey-les-Gy et Fondremand.

Et si Marnay est aujourd’hui membre des Petits Cités Comtoises de Caractère, ce n’est pas un hasard. Oh, ce n’est pas Venise, non, mais ce petit bourg sur les bords de l’Ognon a ceci de particulier à de nombreux sites touristiques de Franche-Comté : rien de grandiloquent, mais un charmant certain et, bien entendu, du caractère.

Trajes et ponts

Pour visiter Marnay, profitez, si possible, d’un jour ensoleillé, car c’est en plein-air qu’on perçoit le plus nettement sa beauté tranquille. En arrivant du sud (Besançon), vous passerez d’abord le pont sur l’Ognon. Car, comme une bonne partie de la Franche-Comté, Marnay est tournée vers l’eau douce. En témoignent les multiples ruisseaux, dérivations de l’Ognon et les nombreux ponts qui vous conduiront dans les différents endroits de la cité.

rue des tisserands Marnay

Des ponts et des canaux, qui donnent au bourg de Marnay des airs de (toute) petite Venise, auxquels il faut ajouter des trajes, un mot typiquement comtois (qu’on retrouve sous la plume de Pergaud) qui désigne ces minuscules ruelles qui permettent de circuler entre les maisons et qui relient les rues les unes aux autres.

eau Marnay chauve-souris trajes Marnay marnay venise ognon maisons bourgeoises Marnay

Et c’est en remontant vers le centre du bourg, à travers ponts et trajes, que vous trouverez la rue des tisserands (aujourd’hui Rue Gambetta) et ses superbes maisons bourgeoises, qui rappellent que Marnay fut au XIVème siècle, la petite protégée de la Comtesse de Bourgogne Jeanne II, devenue Reine (maudite) de France, qui y développa cet artisanat et la bourgeoisie correspondante.

Monuments et Histoire de Marnay

Marnay est donc aussi un bourg d’Histoire. De l’Histoire de la maison Terrier de Santans, notamment, dont l’hôtel particulier, un joli édifice du XVIème siècle qui abrite aujourd’hui la Mairie. Tout comme le Couvent des Carmes est aujourd’hui le Pôle Scolaire.

De l’Histoire de la maison Chalon-Arlay, également, puissante famille comtoise descendante des premiers Comtes de Bourgogne, qui érigea au point le plus haut du bourg un château, sans doute dès le XIIIème siècle. De la destruction de la guerre de Louis XI contre la Franche-Comté (1477-1479) demeurent la porte du pont-levis, la cour et un escalier hélicoïdal (viorbe). Suite aux restaurations des XVIème et XVIIème siècles, les Bauffremont ont délaissé le château de Marnay, lui préférant les fastes de la cour à Paris ou leur résidence de Scey-sur-Saône.

église Saint-Symphorien Marnay

pont-levis du château Marnay cour château Marnay

Mais la plus avenante des richesses architecturales de Marnay est sans doute l’église Saint-Symphorien, mélange surprenants de périodes architecturales s’étalant du XIIème au XVIIème siècle. L’édifice renferme par ailleurs plusieurs curiosités artistiques, dont une piétà sculptée dans les ateliers de Brou. On y trouve aussi u tableau de la Vierge qui échappa miraculeusement des flammes après que les « Suédois » (sans doute des Allemands aux ordres du Roi de Suède, ou plus simplement des Français) aient incendié Marnay, suite à une trop forte résistance des bourgeois (1637, Guerre de Dix Ans).

C’est dire si le joli bourg de Marnay mérite d’être qualifié de « cité de caractère ».

pour en savoir plus :

A la découverte des petites cités comtoises de caractère , Pierre Dornier et Jacques Monnin, 2016.

les Boubouille en vadrouille

Quand un petite famille visite la Franche-Comté de fond en comble, elle fait quelques jolies découvertes qu'elle vient partager sur Franchement Comtois.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.