Oui, c’est vrai, c’est la saison de la raclette. Alors face au dilemme cornélien entre la boîte-chaude franc-comtoise et la raclette savoyarde, nous vous proposons ici une alternative : la raclette franc-comtoise.

raclette franc-comtoise

Les fruitières du Jura ou du Haut-Doubs proposent des fromages à raclette Made in Comté. C’est vrai. Mais quand on a dans sa région d’aussi fameux fromages que ceux de Franche-Comté, pourquoi s’en priver ? D’autant que, question charcuterie et fumaisons diverses, les Franc-Comtois ne sont pas non plus des manches.

Fumaisons et salaisons franc-comtoises, fromages franc-comtois, voici donc l’alternative à la raclette savoyarde. Avec un petit plus qui devrait finir d’en convaincre certains.

raclette franc-comtoise aux champignons des forêts

fromages : morbier, raclette au vin jaune, bleu du Haut-Jura (nos tests avec le Comté n’ont pas été probants)
fumaisons et salaisons : bresi, jésus de Morteau, saucisse de Morteau, saucisses de Montbéliard, jambon de pays, jambon de Luxeuil, bacon du Haut-Doubs (on vous laisse le choix des armes)
champignons des bois (un mélange forestier fera l’affaire)
pommes de terre de Haute-Saône
salade verte (pour la bonne conscience)

Faire cuire les champignons, sans sel, mais avec un peu d’ail (et de poivre, selon les goûts). Ceux-ci recuiront une seconde fois dans l’appareil à raclette. Et celles et ceux qui n’aiment pas les champignons s’en passeront, tout simplement.

Découper les fromages. La pointe d’un morceau de morbier pourra être tranchée dans le sens de la longueur, de façon à obtenir ensuite un bout plat qu’on pourra ensuite couper en lamelles. Le Bleu du Haut-Jura servira à « épicer » (là aussi, pour ceux qui veulent) une tranche de Morbier ou de raclette.

Faire cuire les saucisses et les débiter en tronçons. Disposer les sur un grand plat avec les autres fumaisons et salaisons. Faire cuire les patates. Préparer une salade verte.

Voilà, c’est prêt. Ne reste plus qu’à disposer l’appareil à raclette, les différents éléments. Et pour une raclette typiquement franc-comtoise, servir avec un vin rouge du Jura (avec modération, bien évidemment).